Rien qu'au son du mot on imagine déjà les carreaux...
Fou comme ce banal imprimé à carreaux d'une simplicité sans pareille
peut avoir comme effet sur beaucoup d'entre nous...
Mais fou aussi de voir à quel point le prix de ces si simples petits
carreaux, si jolis au demeurant d'ailleurs... peut avoir
comme effet sur encore plus d'entre nous!!!
Mouuuuuhahahhahahahaa!!!

Donc, j'avais envie d'une pièce basique de chez basique dans ma
graaaaaaaannnnnnnde garde robe, c'est à dire: le chemisier blanc...
Celui qui va toujours avec tout, qui s'accorde quasi toujours
au teint, à la silhouette, à n'importe quel bas...
Bref,... un basique quoi!

Et donc, voilà que ma nuit, mes nuits, TOUTES mes nuits sont laaaaaargement
surprises par les insomnies... Saloperies de saletés...
Et que donc, comme je m'ennuie un tantinet, je COGITE GRAVE!
Et me voilà partie sur les réflexions couturesques, fidèles au poste
elles aussi comme leurs copines insomnies, et donc, je ...
cogite toujours! Et quasi toujours sur la couture, ou la Gribouille!

Donc, j'en étais au basique chemisier blanc!
Mais attention, depuis que les petits carreaux sont entrés par... inadvertance dans ma caboche, je les vois partout, ici, ou là, voire même sur ça et ça dis donc... et hop! La nuit dernière, ils sont arrivés sur mon basique chemisier blanc, centre de ma cogitationnite aiguë de l'insomnie déjà bien installée!
Et c'est donc sans aucun ménagement que je l'ai interrompue!
(l'insomnie hein, si tu suis toujours!!!)
Pour aller faire un somme non, tu parles!, pour aller fouiller dans mes placards, trouver la popeline blanche achetée il y a fort longtemps pour la réalisation de ce basique tant désiré, rêvé, peaufiné, choyé et cogité dans les nuits interminables...! Et me voilà partie pour une journée bien remplie derrière la mac!
Je choisis donc, après un assidu "surfage" indispensable sur la toile citronnesque, de couper et coudre le "Martha" de Citronille...
Mais, voilà...
Parce qu'avec Citrotruc, j'ai TOUJOURS un MAIS VOILA!

Le patron est fidèle à l'habitude des autres patrons de cette marque...
Et vous me direz, "mais pourquoi s'acharne t-elle toujours avec ces patrons là et qu'elle n'investit pas dans d'autres patrons... Ben parce que j'en ai toute une tripotée de ces patrons là ma bonne dame, et que comme j'en ai hérité pour la quasi totalité,... et bien je les exploite, tous un à uns, j'en décrypte les failles, les entourloupes, et j'en charcute le moindre défaut de façon à me les adapter à mon magnifaïïïïque corps qui compte rien qu'à lui seul, quatre tailles différentes suivant que tu te trouve en zone, hanche, taille, fesses, bras voire même une cinquième avec la largeur d'épaules... Alors, je bosse moi m'dame! Pffff....
C'est bon, j'arrive, je continue l'histoire magique et magnifiquement mirobolante de ce foutu basique chemisier blanc à tendance "beurbeuresque"!!!

Alors, je file en réserve, je trouve la popeline blanche, j'arrache à ,la boite à biais les derniers centimètres imprimés qui m'intéressent, et je dégaine l'avant-avant-dernier coupon de carreaux magiques... Parce que oui, mon défi du jour c'est:

chemisier

Ok, j'ai été longue, mais va bien falloir remplir les dizaines de pages blanches de ce blog en mode hibernatus depuis des lustres et qui sent la poussière!!!

Les moult défauts: pas assez d'ampleur poitrine, que j'ai corrigé avant de couper dans le tissu hein, parce que maintenant, je suis au courant, citro, c'est pas pour ma généreuse silhouette, mais bel et bien pour celle de mes ados de filles filiformes et... sans formes!
Pas assez de longueur, comme d'hab, j'en ai rajouté au moins douze des cm à la hauteur de buste...
Pas assez de largeur de manche, ni de longueur d'ailleurs, parce que martha est censé être un chemisier à manches trois quart, ... heu, pour mes bras de nageuse est-allemande, c'est plutôt de l'étrangloir à coude!!!
Et les bras façon jambonneau étranglés qui deviennent fourmilleux avec au bout, des doigts en boudin martiniquais tant ils sont bleus parce que sans sang... Enfin bref, tu vois le tableau!!! c'est pas pour moi!
Et les emmanchures, Grrrrroooooooaaaaaarrrrrrrrgggggghhhh!!! je t'en parles même pas!... Mais siiiii je t'en parle, j'ai tout re-travaillé, en moulage en plus, parce que là... Une réelle cata! Sur les croquis et fiche technique, nulle part il est écrit ou dessiné que les manches sont froncées!!! Et bien chez moi, le résultat, ça à donné une couture d'emmanchure qui arrivait à mi bras, si, si, tu lis bien, j'avais la couture d'épaule sur le milieu du bras! et la tête de manche froncée en plus!!! On aurait dit un OVNI!! ouais, avec des ailettes complètement pas à leur place ni même à la bonne taille!!! Qu'à cela ne tienne, j'ai démonté les haut de manches, et je les ai remontés sur l'épaule jusqu'à ce que la tête de manche s'adapte et s'aplatisse bien! J'ai recousu en surpiqûre, coupé 5cm de surplus à la couture d'épaule, ouais m'dame! 5cm!!! et hop: Résultat, une couture d'emmanchure... à sa place!

Aller, je te laisse te bidonner sur mes aventures couturesque abracadarentesque! Et je file tricoter... ça changera, non mais!!!